Bastogne, la Foire aux Noix 2013

bastogne06

Char Sherman
Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Chaque année à la même période, Bastogne se souvient de son histoire avec l’un des événements important de l’année, la Foire aux Noix. En effet, ce 14 Décembre 2013 c’est l’un des grands rassemblements d’Anciens Combattants, de Vétérans, d’associations Patriotiques, de Militaires Américains, Luxembourgeois, Hollandais, Mais aussi de vieux véhicules d’époques en tous genres.  En deux mots, Bastogne est aux couleurs militaires d’hier et d’aujourd’hui.

bastogne07

Détachement de la 82ème et 101ème Airborne.
Eric de Wallens(c) www.objectifmag.be

bastogne05

Les Portes Drapeaux
Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

En réalité, ce n’est pas que ce samedi, mais c’est tout le week-end qui est placé sous le signe du souvenir, du vendredi après-midi au dimanche soir il y a des reconstitutions de bivouac de l’Armée Américaine et divers show statique à la Caserne du 1er Artillerie à Bastogne, à Recogne et à Cobru. Sans oublier la bourse Militaria, la vente d’équipement militaire, le défilé de véhicules US de la Seconde Guerre Mondiale le dimanche.
Le moment le plus important est le samedi après-midi avec le défilé des Portes Drapeaux des Fraternelles d’Anciens Combattants, comme le 4ème et 5ème Bataillon de Fusilers ou le 10ème Commando, entourés d’un détachement du 1er d’Artillerie et un autre des 82ème et 101ème Airborne. Ces deux Unités Américaines ont participés à la Bataille des Ardennes pendant l’hiver 44/45. Le cortège est fermé par un groupe d’enfants. Cette journée sera clôturée par le traditionnel jet de noix depuis le balcon de l’Hôtel de Ville, par les Ambassadeurs du Canada, des USA et des autorités Communales

bastogne04

Le cortège s’est arrêté à deux monuments pour déposer des fleurs, ici au « Patton » et ensuite au « Mac Auliffe ». Sur la photo, à gauche la petite fille du Général Patton et à droite, Monsieur Benoît Lutgen, Député Bourgmestre CDH de Bastogne.
Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Il faut savoir qu’il n’y a pas eu que des Américains  à combattre les Allemands pendant cette période, en effet, des Belges étaient au sein de la 3ème Armée Américaine, commandée par le Général Patton. Ces hommes étaient des Volontaires de Guerre, souvent des Résistants qui avaient choisis de continuer la lutte. Ils étaient regroupés dans des Bataillons de Fusiliers, le 5ème a participé à la Bataille des Ardennes et le 4ème à la Campagne d’Allemagne avec la 9ème Armée Américaine, celui-ci fût le seul de notre pays à avoir été en contact avec les Russes. Mais c’est une autre histoire toute aussi passionnante.

bastogne03

A gauche, des Anciens Combattants du 5ème Bataillon de Fusilers et à droite du 4ème.
Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

La Noix, mais pourquoi ce fruit sec colle à la peau de Bastogne, c’est d’abord une tradition régionale qui consistait à donner une noix à sa bien-aimée si le jeune ouvrier fermier était reconduit dans sa tâche.
C’est aussi une histoire qui a débuté le 22 Décembre 1944, ce jour-là les Allemands demandent la rédition des Américains. Alors que le Général Mac Auliffe, commandant la 101ème Airborne, encerclée par l’ennemi dans Bastogne, réfléchit à la réponse à donner, le Colonel Harry Kinnard, son officier Opération lui dit « Nuts », des Noix. Il était impensable pour nos libérateurs de se rendre !

Photographe et reportage : Eric de Wallens©

Avoir aussi >>> un complément au reportage photo <<<<

2 réflexions au sujet de « Bastogne, la Foire aux Noix 2013 »

  1. Emouvant de voir la petite fille d’un si célèbre Général des USA venu en Europe pour défendre ce continent si éloigné du sien. Nous avons encore toujours une grande dette vis-à-vis de tous ces soldats. Le Général Patton est décédé à Bastogne, à cette époque, lors d’un accident de voiture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*