Brigadier et Maréchal des Logis, aux oubliettes

logo_defenseLes grades de maréchal des logis et de brigadier appartiennent désormais officiellement au passé. À l’avenir, le maréchal des logis se nommera sergent et le brigadier se fera appeler caporal.  « Une simplification administrative approfondie est à la base de la suppression de ces deux grades », explique le lieutenant-colonel Geert Devriendt de la Direction Générale Human Resources. « De plus, ces grades ne conviennent plus au nouveau statut des filières de métier. »

La nouvelle règle est entrée en vigueur le 31 décembre 2013. La Défense a fait table rase de la spécialisation des corps pour faire place aux filières de métier.artillerie.
Ces deux grades étaient un héritage de l’armée française et constituaient une appellation alternative. Ils étaient indissociablement liés à un certain nombre d’unités. Pour beaucoup de militaires, il s’agit d’un adieu à une vieille tradition.

Voilà un article à lire sur le site de la Défense Belge (www.mil.be).
Voilà encore une tradition qui disparait dans notre armée, c’est vrai que l’on a déjà une Brigade Médiane qui ne fait penser à rien, la 7 Brigade Blindée.
Mais pourquoi supprimer l’appellation de ces grades, juste pour une histoire de filière, pour une simplification administrative… Ah !
Je veux bien, il faut vivre avec son temps, quoique… Il y a du bon et du mauvais. Tout le monde sait bien que le Brigadier est un Caporal et un Maréchal des Logis est un Sergent. Cela vient des Français, oui, mais aussi de la Tradition de l’Unité à Cheval.
C’est vrai aussi, que le mot tradition en Belgique n’existe pas vraiment, juste dans les Musée des Unités et Bataillons, ou juste pour les Anciens Combattants qui sont oubliés au profit des Vétérans en mission extérieur. Dans notre Royaume, l’Ancien Combattants ne peut plus défiler lors des Cérémonie du 11 Novembre et du 21 Juillet, jour de notre Fête Nationale. Sans eux, nous n’aurions sans doute plus la même date de Fête Nationale… A plus de 80 ans, ils peuvent et veulent encore défiler, même à l’arrière d’un camion militaire !
Une Tradition n’empêche pas notre Armée de vivre au 21ème siècle et d’évoluer afin d’être opérationnel !
La Tradition est aussi un souvenir, un respect des anciens, et d’une certaine façon un devoir de mémoire.
T    R    A    D    T    I    O    N    , mais cela veut dire quoi ?
Enfin c’est juste mon avis.

Eric de Wallens

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*