QUICHE DE COURGETTE A LA MOUTARDE

Pour 2 ou 4 personnes,
C’est un repas vite préparé au retour du marché, suivi d’un petit dessert tout simple :
Ingrédients :
2 petites courgettes ou une grande, coupée(s) en fines rondelle(s),
50 gr de jambon cuit  en petits cubes (en France, on dit « jambon blanc »),
1 c à s bombée de moutarde douce ou crémeuse,
1 c à s bombées d’orties séchées ou de persil en poudre,
3 œufs entiers, battu et mélangés à du lait, sel, poivre et curcuma (1 c à c),
1 verre de lait,
Fromage rappé : Gruyère ou Emmenthal ou les deux mélangé en quantité égale,
Beurre ou margarine,
1 rond de pâte brisée.

Préparation :
Faire chauffer le four à 200 ou 220 °,
Etaler la pâte dans un moule à tarte (25cm).
Tapisser le fond avec la moutarde,
Répartir la première couche de rondelles de courgette,
Ajouter dessus les cubes de jambon cuit,
Parsemer la poudre d’ortie ou de persil (sec ou frais et haché menu),
Battre les œufs entier avec le lait « et les épices,
Verser l’ensemble dans le plat, bien répartir sur les ingrédients,
Parsemer généreusement de fromage rappé par-dessus,
Déposez des petites parcelles de beurre ou de margarine sur le tout.
Enfourner et laisser cuire à 220° pendant 25 minutes.

Dessert :
A préparer dans des bols individuels ;
1 banane (par personne),
2 fraises coupées en 4 ou 6 morceaux,
Une fois la répartition faite, arroser avec du sirop d’érable.
Une pointe de crème fraiche  dessus n’est pas interdite.

Bon appétit.

HvZ Texte et illustration (c)

Recettes de fin d’année

cuisine01Voici trois recettes pour terminer cette année 2015 plus que morose, triste même, quant à la Paix que beaucoup de pays ne connaissent pas ou plus, même en Europe. Comme les rêves ne sont pas encore interdits, espérons qu’elle revienne ou arrive partout dans le monde en cette veille de fête universelle pour les catholiques à qui « tous » les autres ne devraient pas manquer de s’unir, ne fusse que par gourmandise….

Voici, toute simple et peu coûteuse, une BÛCHE DE NOËL :

L’origine de ce gâteau en forme de bûche remonte au Moyen Âge ; il rappelle les bûches de bois que l’on a, de tout temps, mises dans l’âtre d’un logement, pour se réchauffer.

Au fil des siècles, ce gâteau est devenu traditionnel en Belgique, en France, au Liban, au Nouveau-Brunswick (Canada), au Québec, au Vietnam, et généralement dans les pays francophones, même en Afrique et dans les îles, le repas de Noël se termine en la dégustant.

 Il en existe différentes, non glacées, dont la base est un « biscuit » roulé préparé la veille, qui, le lendemain, peut être farci avec une crème aux noix, une crème aux marrons, une crème au chocolat, une crème au beurre vanillé, ou une crème au café ; le dessus recouvert (entièrement) avec la crème choisie et décoré avec des petits sujets de Noël que l’on trouve dans le commerce (ou chez le pâtissier-boulanger), ou que l’on crée et conserve précieusement d’année en année…

J’ai choisi la bûche au chocolat, couverte de noix et de petits sujets de Noël, pour 4 ou 6 personnes :

Ingrédients :

4 œufs

140 g de sucre en poudre (cristallisé S2)

125 g de farine

250 g de chocolat noir, qualité « dessert »

200 g de véritable beurre (si possible, ou alors de margarine)

5 noix coupées en 2

 

Préparation :

La veille : battre les 4 jaunes d’œuf, avec le sucre en poudre et 3 cuillères à soupe d’eau tiède, pour faire mousser ; ajouter, peu à peu, la farine. Quand c’est bien mélangé, incorporer délicatement les 4 blancs d’œuf montés en neige ferme. Dans un moule long et plat (rectangulaire) étendre la pâte sur 1 cm d’épaisseur, et faire cuire à four chaud (180°C – 10 à 15 minutes). Détacher et poser cette base du gâteau sur une serviette humide. Laisser refroidir jusqu’au lendemain, en le mettant à l’abri de la poussière…

Le lendemain matin : briser le chocolat, et le faire

fondre, doucement, au bain-marie.
Ajouter, à feu doux, le beurre mou. Bien mélanger. Etendre le mélange sur toute la surface du biscuit,puis le rouler sur lui-même. Mettre le reste du mélange beurre-chocolat sur toute la buche. Faire des dessins dessus avec une fourchette.
Mettre la bûche au frigo afin qu’elle refroidisse.
Au moment de la servir, décorez-la avec les petits sujets de Noël et les noix. Joyeuse fête de Noël !
Les deux recettes suivantes sont des confitures faites avec des fruits exotiques, que sont l’orange et l’ananas moralement réchauffant sous nos cieux hivernaux…

CONFITURE D’ORANGES

cuisine03Qu’elles soient amers ou douces les oranges sont originaires de Chine ; elles font parties de la grande famille des « agrumes » comme les pamplemousses et les citrons. Elles sont arrivées en Europe en deux temps : les amers, entre le XIè et le XIIIè siècle ; les douces au XVIè siècles. On en trouve dans tous les pays du monde, soit importées, à moins que les orangers aient pris racine, grâce aux pépins apportés par des voyageurs, comme en Afrique du Sud, en Sicile, en Espagne, au Chili, entre autres pays ensoleillés. Ce sont les anglais qui consomment le plus d’oranges amers et en font aussi de délicieuses confitures.

Voici une recette de confiture d’oranges douces – les pots doivent avoir un couvercle métallique.

Ingrédients :

2 kg d’oranges douces, juteuses, de préférence non traitées

2 kg 500 de sucre spécial pour confiture

1 grand verre d’eau fraîche

Préparation :

Bien laver et brosser les fruits.
Les peler finement et garder ces pelures dans une assiette.
Couper les fruits en fines rondelles, puis en lanières après avoir retiré les pépins.
Prendre les pelures et les couper aussi, en fines lanières ; les ébouillanter 15 minutes.
Dans une bassine à confiture, mettre les fruits et les lanières, les mélanger délicatement ; y ajouter le sucre et l’eau puis mélanger à nouveau.
Couvrir et laisser reposer 24 heures, dans un endroit frais.
Le lendemain, mettre à cuire environ 1 heure, jusqu’à ce que les lanières des écorces deviennent transparentes.
Mettre en pots, préalablement rincés à l’eau chaude ; bien les fermer et les retourner aussitôt pour la stérilisation. Au bout de 5 minutes, les mettre sur leur base et les laisser refroidir avant de les ranger.

CONFITURE D’ANANAS

cuisine02Ce fruit, très répandu dans le monde, est originaire d’Amérique du Sud.

Ingrédients :

3 grosses pommes (Golden)

1 kg de chair d’ananas (2 ou 3 fruits)

1 kg de sucre spécial pour confiture

1 grand verre d’eau fraîche

1 citron dont on extrait le jus

Préparation :

Eplucher l’ananas et le couper en petits morceaux, en supprimant le cœur ligneux ; récupérer le jus.
Peler les pommes et les couper en petits morceaux, après avoir enlevé le cœur et les pépins.
Verser le tout dans une bassine à confiture avec le jus du citron, le sucre et l’eau ; bien mélanger et laisser reposer 24 heures.
Le lendemain, mettre à cuire pendant 30 à 45 minutes.
Mettre en pots, préalablement rincés à l’eau chaude ; bien les fermer et les retourner aussitôt pour la stérilisation. Au bout de 5 minutes, les mettre sur leur base et les laisser refroidir avant de les ranger.

Bonnes tartines !

Bonne fin d’année 2015 et le meilleur possible pour 2016.

Hvz (c)

 

 

Mon gâteau au yaourt

Gateau00

Hvz(c)

Mon gâteau au yaourt est sans huile et sans levure. Je me suis inspiré de la recette du gâteau au fromage de ma belle-fille, Myriam qui signait : Petit chef. Ne jetez pas vos yaourt dont la date est dépassée, ils restent bons encore un mois. J’en ai fait

:

Gateau01

Hvz(c)

Je les ai mis dans un plat creux avec :
4 cuillères à soupe de crème épaisse,
4 cuillères à soupe de farine tamisée,
20 gr de Maïzena blanche, tamisée,
100 gr de sucre cristallisé,
60 gr de cassonade brune (Candico),
1 cuillère à café de Cannelle (facultatif),
3 œufs dont les 3 blancs seront battus en neige.

Gateau02

HvZ(c)

Lorsque le tout a été bien mélangé, j’ai ajouté les blancs en neige, sans trop touiller.
Pensez à chauffer votre four à 180°.

 

 

 

Gateau04

HvZ(c)

Dans un moule rond de 5 cm de haut j’ai installé une pâte brisée, faite maison, sans oublier de piquer légèrement le fond avec une fourchette, y ai versé le mélange.

 

 

Gateau05

HvZ(c)

Cuire à 200° pendant 30 ou 40 minutes selon que votre four est au gaz, onde mixte.
Le gâteau sera moelleux et délicieux. Bonne dégustation.
Photos et recette ©

 

La cuisine asiatique ! Pourquoi pas ?

chop01

Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Le chop suey , ce doux mélange de légumes servi avec du poulet ou des lamelles porc est un réel plaisir pour nos papilles gustatives ! Osez, testez et vous serez certainement enchanté par les saveurs de ce plat relevant le goût de chacun de ses composants tout en étant très léger et particulièrement goûteux !

 

chop03

Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Ingrédients du chop suey du Petitchef
pour deux personnes
2 suprêmes de poulet
50 gr de brocoli
50 gr ou 2 carottes
50 gr ou 1 blanc de poireau
50 gr de céleri branche
50 gr de pousses de haricots mungo ou germes de soja
2 petits oignons
1/2 poivrons
3 c à s de sauce de soja
1 verre de xérès
1 cà s de maïzena
1 c à c de sucre
poivre et gingembre en poudre
des nouilles chinoises aux œufs

chop03

Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Préparation :
Coupez le poulet en lanières, mettez le dans un plat
Versez 2 c à s de sauce de soja, 2 c à s de xérès et une pincée de gingembre en poudre
Laissez mariner environ 1 heure

 

 

 

chop04

Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Lavez et découpez le céleri en fins tronçons puis le blanchir deux minutes à l’eau bouillante
Lavez et découpez le brocoli en petits bouquets
Eplucher l’oignon et émoncez le en fines rondelles
Lavez et coupez le poireau en tronçon de 5 cm environ puis émincez le dans le sens de la longueur
Lavez et émincez les carottes en fines lanières de 5 cm de long
Lavez et émincez le poivron en fines lanières d’environ 5 cm

chop05

Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Dans un wok ou une poêle faites revenir les lanières de poulet dans un peu de graisse ou d’huile.
Après deux minutes environ versez le xérès et la maïzena diluée dans un peu d’eau et poivrez
Laissez cuire encore quelques minutes puis gardez au chaud
Versez un peu d’huile à nouveau dans le wok, faites y revenir tous les légumes quelques minutes, salez légèrement et poivrez
Entretemps, faites cuire vos pâtes 3 à 4 minutes dans de l’eau bouillante
Quand tout est prêt, vérifiez l’assaisonnement et dressez vos assiettes préchauffées de préférence
dégustez et savourez le moelleux du poulet mariné, le croquant des légumes et la saveur de la sauce!

Un petit truc : si vous n’avez pas de xérès, ou du saké, vous pouvez le remplacer par un sherry sec ou un vin blanc très sec.
Si vous êtes pressés, utilisez des oignons, poivrons préparés, en vente même surgelés, de même que des carottes rapées !
Utilisez les légumes de saison, en été ajoutez des dés de tomates, ou des haricots princesses du jardin ! Cette recette s’adapte à tous les légumes, tout réside dans le mode de cuisson rapide en petits dés ou en fines lanières, ils gardent toute leur saveur et leurs vitamines !!!

Un conseil : ans de nombreuses recettes asiatiques, il est fait usage de glutamate , un
exhausseur de goût, méfiez-vous en de nombreuses personnes en sont allergiques!

Bon appétit et à vos baguettes !

Petitchef
Photos : Eric de Wallens

Bonhommes en pain d’épices

paindepices01

Miloo(c)

Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas ,la semaine prochaine c’est déjà le réveillon de Noël aussi je vous propose une gourmandise original et savoureuse ,mes petits bonhommes en pain d’épices. Pour ce faire il vous faut ………..

Bonhommes en pain d’épices
70 g de beurre
160 g de miel
30 g de sucre blanc
30 g de cassonade
500 g de farine
1/2 sachet de levure chimique
1 càc bombée de « quatre épices »
1 càc bombée de cannelle en poudre
1 pincée de sel
1 oeuf
5 cl de lait tiède

Pour le glaçage
1 blanc d’oeuf
180 de sucre glace (variable)
colorants alimentaires rouge et bleu

paindepices02

Miloo(c)

Faire chauffer le miel au micro-ondes quelques minutes afin de le rendre plus liquide. Y ajouter le beurre en morceaux et remuer pour le faire fondre.
Dans un saladier, mélanger les sucres, la farine, la levure, les épices et le sel. Ajouter l’oeuf puis le miel, et le lait tiède.
Mélanger d’abord à la cuillère en bois, puis à la main pour obtenir une boule de pâte bien homogène.
Préchauffer le four à 180°C.
Étaler la pâte sur 1 cm d’épaisseur, et y découper des formes de personnage à l’aide du modèle en carton.
Enfourner pour 15 minutes, puis laisser refroidir sur une grille.
Quand les biscuits sont froids, préparer le glaçage : pour cela, mélanger un blanc d’oeuf à environ 180 g de sucre glace (quantité variable, on doit obtenir une pâte un peu plus liquide que du dentifrice). Verser la pâte dans un stylo à pâtisserie et décorer les personnages : d’abord le blanc, puis le rouge et le bleu, et enfin le violet (rouge + bleu)
Laisser sécher à l’air libre.
Conserver les biscuits dans une boîte en métal.

Milooo
Crédit illustrations Miloo(c)
750g(c) pour la recette