Cérémonie au Cimetière de Bruxelles

pelouse01

La Pelouse d’honneur
Norbert Niels(c)

Il y a quelques jours, le 1er Novembre 2013, à 11h00, le Président du Comité de la pelouse d’honneur de la Force Aérienne accueillait le Commandant de la Composante Aérienne au Cimetière de Bruxelles.  Chaque année, une cérémonie est organisée en mémoire des aviateurs militaires belges tombés pendant la Seconde Guerre Mondiale.

 

pelouse03

Dépôt de fleurs au pied du monument.
Norbert Niels(c)

Petit bout d’histoire : c’est toujours passionnant de savoir le comment du pourquoi, je trouve, alors faisons un retour en arrière, au siècle dernier, le 10 Mai 1940, premier jour de la Guerre.
Nos aviateurs sont au combat, dans leurs avions, tel le Lieutenant aviateur  Etienne Dufossez qui est aux prises avec un allemand ; il ne lui laisse aucune chance, l’ennemi est abattu, avant d’être touché à son tour. Il est enterré à la pelouse d’honneur.

pelouse02

Le Lieutenant Etienne Dufossez

Le courage est dans la famille et le Lieutenant a hérité de sa Maman ; en effet, pendant toute la guerre, cette dame se dévoua en faveur des veuves et des orphelins belges des aviateurs ainsi que des pilotes passés en Angleterre.
Lorsque la guerre fut terminée, elle continua son œuvre et eu l’idée, en souvenir de son fils, de créer une pelouse d’honneur. Elle désirait mettre en terre Belge tous les pilotes tués au combat.

pelouse04

A gauche, le Général aviateur Van Caelenberge. Chef de la Défense et Aide de Camp du Roi.
A droite, le Général Major aviateur er Audrit
Norbert Niels (c)

A cette époque déjà, rien n’était facile en Belgique, elle aura du mal à réaliser son projet. Elle contacta diverses personnalités et hommes importants de l’époque.
Madame Duffosez-Van Haelteren, va y arriver pourtant, au bout de 5 ans !
C’est le 5 Septembre 1950 que la Pelouse fut inaugurée ; elle compte 215 tombes, les corps furent rapatriés d’Allemagne, de Hollande, d’Angleterre et de France. Sans oublier les 31 disparus au combat.

 

 

Cathy de Senonchamps.
Crédit illustration : Google
Crédit photo : www.vieillestiges.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*