Football made in Brazil

brazil footbaalFootball Made in Brazil, cette série télévisée de 33 épisodes, produite par Take Five en partenariat avec la RTBF et Belgacom, s’exporte dans le monde entier. Outre sa diffusion dans l’émission « Viva Brasil » de la RTBF, les plus grands médias télévisuels internationaux, tels que Globosat, France Télévisions, CCTV et encore Al Jazeera, ont cru au potentiel émotionnel, esthétique et narratif de la série. En tout, plus de 40 pays s’en sont portés acquéreur (France, Chine, Brésil, Canada, Afrique du Sud, Iran, Israël, Mexique, Mongolie ou Russie …), assurant une visibilité auprès de centaines de millions de spectateurs. Un succès mondial pour cette aventure portée par une équipe belge, qui a  traduit la passion des Brésiliens pour le foot en une série de courts-métrages documentaires. Réalisée par Pascal Colson et Kenneth Rawlinson, chaque film démontre la vivacité et la diversité du peuple brésilien, à travers d’authentiques, captivantes, et souvent surprenantes tranches de vie.

« Football Made in Brazil »: Des centaines de millions de téléspectateurs pour cette série belge Un succès mondial

6 mois de tournage, 33 récits passionnants Ce projet fait suite au succès de la série « Football Made in Africa », hommage à l’émergence d’un continent ingénieux et passionné, qui recevait pour la première fois cet événement sportif majeur qu’est la Coupe du Monde de football. Quatre ans plus tard, c’est au Brésil que les cinéastes ont posé leurs caméras. Au terme de six mois de tournages passés à sillonner ce pays magnifique et à rencontrer ses habitants fous de ballon, Pascal Colson et Kenneth Rawlinson ont rapporté plus de trente récits émouvants, drôles ou spectaculaires, servis par des images sublimes. Universel, sans dialogues Une production au long cours qui dure depuis plus de 4 ans. Cette série de programmes courts admirablement montée par Christelle Berry, et mise en musique par trois compositeurs de talent aux influences variées (Blick Bassy, Ivan Georgiev, et Fabio Barros) se raconte par l’image et le son. Sans dialogues, « Football Made In Brazil » est  une série qui se veut universelle. Des favelas de Rio aux confins de l’Amazonie en passant par les plages de Morere, elle restitue avec force et émotion l’ivresse du ballon sublimée par l’effervescence artistique de tout un peuple… et réussit à toucher des centaines de millions de téléspectateurs.

Belga

Une réflexion au sujet de « Football made in Brazil »

  1. Si on comptait, réellement, l’argent que cet événement a coûté et coûte encore, les personnes du Brésil, totalement démunies, pourraient être décemment logées, les enfants instruits, et chacun bien nourri…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*