La consternation du 22 novembre 1963…

 

kennedy01

Timbre poste paru après son décès

Il existerait plus d’un millier de livres publiés à ce sujet, depuis cinquante ans ; Philippe Labro en ajoute un, le sien, « On a tiré  sur le Président », récemment publié aux éditions Gallimard. Il était aux Etats Unis d’Amérique le jour où fut assassiné le Président John Fitzgerald Kennedy, à 46 ans…

kennedy02

John Fitzgerald Kennedy (JFK) dans son bureau de la Maison Blanche

Avec mes deux fils de 2 et 1 ans, je regardais un dessin animé à la télévision, en noir et blanc, lorsque le programme fut coupé et que, brutalement, nous fut annoncé le drame, reportage filmé à l’appui ; mes enfants ne comprenaient pas mon exclamation et mes larmes, difficile de leur expliquer… Leur Père a trouvé les mots simples : « C’est un grand monsieur qui a eu un accident très grave, comme le pigeon que vous avez vu sur le trottoir hier ». Nous avions une grande admiration pour ce jeune Président et son épouse ; déjà alors que nous étions encore en Afrique, sa campagne pour la présidence nous avait très intéressés. Son modèle était le Président Abraham Lincoln, ce qui fit militer JFK contre la ségrégation raciale. Non seulement il était jeune et beau, mais surtout, doté d’un grand charisme, autant intelligent que profondément humain, attentif à tout, courageux dans tous les domaines de sa vie, il fut l’assurance d’un avenir brillant pour son pays et sans doute pour le monde. Ce « tout » positif couvrait ses incartades. Merveilleusement soutenu par sa charmante épouse, JFK est entré en fonction le 20 janvier 1961 ; catholique, il a été le plus jeune président des Etats Unis, mais aussi, triste record, le plus jeune assassiné. Hélas « on » ne lui a pas laissé le temps d’accomplir son mandat qui avait brillamment commencé. Il est difficile de croire qu’un seul homme est l’auteur de cet attentat, d’autant que son vice-président, Lyndon Johnson fut également blessé…

kennedy03A l’époque de la « crise de Cuba », il a sauvé la planète Terre d’une attaque nucléaire, Jackie Kennedy raconte à Arthur Schlesinger Jr, dans ces entretiens en 1964, « Je me souviens qu’après la crise des missiles, quand tout s’était réglé de façon si fantastique, John a dit : Eh bien, si quelqu’un a le projet de m’assassiner, c’est le moment de le faire »… Cette citation est à retrouver dans un livre « Jacqueline Kennedy » publié en septembre 2011, aux éditions Flammarion.

kennedy04

Philippe Labro

Philippe Labro, journaliste, écrivain, réalisateur, auteur de chansons (certaines écrites pour Johnny Halliday)  est formel, seul, Lee Harvey Oswald est bien responsable de ce drame et le narre dans son livre. « Kennedy c’est ma vie », dit-il ; ce journaliste prometteur, travaillant, à l’époque, pour le quotidien « France Soir », avait 26 ans en 1963 et se trouvait aux Etats-Unis le sinistre jour de l’assassinat du Président Kennedy. Qui se souvient de la célèbre émission de TV française (ORTF) « Cinq Colonne à la une » ??? Philippe Labro y participait ; ses livres sont à lire, surtout celui-ci : « On a tiré sur le Président ».

Henrianne van Zurpele (c)
Crédit illustrations Google(c) Et collection HvZ pour le livre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*