Le documentaire belge francophone récompensé au FID de Marseille.

walloniebruxllesimagesLe prestigieux festival international du film de Marseille consacré au documentaire d’auteur, le FID, a dévoilé son palmarès hier soir. Quatre prix reviennent à des documentaires venus de Wallonie-Bruxelles.

Présenté en avant première mondiale lors du festival, Before we go de Jorge León, s’est vu primé par deux fois. Le documentaire, produit par Dérives, repart avec le Prix Renaud Victor, dont le jury est composé de détenus du Centre Pénitentiaire des Baumettes qui ont assisté à l’ensemble des séances proposées à l’intérieur du centre pénitentiaire. Il remporte également le Prix du groupement national des cinémas de recherche (GNCR), attribué par un jury d’exploitants. Le Prix est doté par le GNCR dans le cadre d’un soutien financier à la distribution.

Before we go se déroule à Opéra de la Monnaie, à Bruxelles. Trois personnes en fin de vie rencontrent des chorégraphes, acteurs et musiciens. Ils participent à une expérience unique où se mêlent musique, danse et silence. Ensemble, ils questionnent leur propre rapport à la mort. Par ailleurs, Jorge León s’est vu attribuer le Prix  de la Fondation Camargo au FIDLAB pour son projet documentaire Mitra – Events Unfolding. Ce prix permettra une résidence de 4 à 8 semaines.

Dans la compétition internationale, le jury, présidé par le réalisateur chinois Wang Bing, a attribué une mention spéciale au film I comme Iran de Sanaz Azari. Le film, produit par le CVB, se déroule dans une salle de classe de Bruxelles, où à  partir d’un manuel datant de la révolution islamique, la réalisatrice apprend à lire et écrire le persan, sa langue maternelle.

Belga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*