Le Sida en RDC

prnewswireLa Gertler Family Foundation (GFF), en partenariat avec les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), a célébré la journée mondiale du SIDA en lançant une nouvelle campagne d’éducation agressive pour combattre la violence dont sont victimes les femmes et éviter la propagation du VIH/SIDA dans les forces armées

Gertler Family Foundation:La Gertler Family Foundation lance une campagne d’éducation en RDC contre la violence à l’encontre des femmes et contre le VIH/SIDA

La campagne a été lancée à l’occasion d’une cérémonie dans le camp de Kokolo, dans la capitale Kinshasa. Au cours de cette cérémonie, les forces armées ont présenté deux ouvrages de 40 pages avec des illustrations en couleur, déplorant les violences faites aux enfants et aux femmes et l’épidémie de VIH/SIDA. La GFF a produit 15 000 ouvrages en Lingala. Ces copies seront distribuées dans les bases militaires dans les 11 provinces de la RDC.
« Nous adressons nos plus vifs remerciements à la Gertler Family Foundation qui, comme nous, pense que la violence dont souffrent les femmes est un fléau affectant notre pays », déclare le professeur Michel Nsumbu, chef de projet de la FARDC et organisateur de la campagne.
Les experts ont associé l’épidémie du VIH/SIDA et la violence contre les femmes en RDC à une longue histoire de conflit armé. Des études ont montré que les femmes dans les zones de conflit sont particulièrement vulnérables aux assauts sexuels, souvent perpétrés par des soldats y compris ceux appartenant à l’armée.
La nouvelle campagne, qui coïncide avec la journée mondiale du SIDA le 1er décembre, s’inscrit dans le cadre du programme PALS que la FARDC a lancé en 2006 pour combattre systématiquement la violence sexuelle et la propagation du VIH/SIDA dans ses rangs.
« L’éducation est la clé de la prévention et la Gertler Family Foundation est honorée de travailler en partenariat avec les forces armées de la RDC pour lutter contre ces problèmes au nom du peuple de la RDC et des forces armées », déclare Dan Gertler, co-fondateur de la GFF et conseiller principal du groupe Fleurette. « Nous espérons que nos efforts aideront la RDC à se construire un meilleur futur. »

Belga

 

 

Une réflexion au sujet de « Le Sida en RDC »

  1. On ne peut qu’espérer que leurs programmes d’interventions réussiront…que de retard depuis 1960, dans les soins en tout genre alors qu’ils avaient les infrastructures intactes ! Mais ils pourraient étendre ces préventions aux civils aussi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*