L’équilibre entre homme et femme…

URNE IMAGE

Google(c)

Sur proposition de la Ministre Eliane TILLIEUX, la commission Santé, Action sociale et Egalité des chances du Parlement wallon a adopté à l’unanimité, ce mardi 10 décembre, trois projets de décret imposant une représentation équilibrée d’hommes et de femmes dans les conseils d’administration des organismes privés agréés par la Wallonie.

 

 

Les organismes privés agréés par la Wallonie devront dorénavant prévoir une représentation équilibrée d’hommes et de femmes dans leur conseil d’administration.

Les études démontrent qu’actuellement des inégalités de fait entre les hommes et les femmes persistent : sur 930 associations  interrogées et agrées par la Wallonie, seules 396 ont un conseil d’administration dont la composition est conforme à la règle des deux tiers instaurée les projets de décret. Ministre de l’Egalité des Chances, Eliane TILLIEUX a souhaité corriger cette inégalité manifeste par une mesure décrétale afin de forcer le changement et de déconstruire les stéréotypes.
Afin de permettre aux organismes de se mettre en conformité à la règle de quota, le mécanisme a été assoupli puisque le délai de trois ans prévu à l’origine peut maintenant être renouvelable une fois.
Il est à souligner que sans l’alliance de certaines volontés politiques, tous partis confondus, de faire avancer l’égalité des femmes et des hommes et de l’inscrire dans le droit wallon, ce texte n’aurait pas été approuvé aujourd’hui à l’unanimité.

Selon Eliane TILLIEUX, « il est tout aussi anormal de voir les femmes sous-représentées dans des lieux de décisions économiques ou financières que de voir les hommes sous-représentés dans les métiers liés aux soins ou à la vie familiale. Je suis convaincue que la mixité permet l’émancipation, l’échange et contribue ainsi à réduire les préjugés.
Le fait que la moitié de la population ne soit pas représentée à certains niveaux de décision n’est pas une question qui relève de la liberté d’association, et de la liberté de choisir qui administre cette association. Ce fait atteste de l’existence d’une faille de notre démocratie. Et c’est donc à l’Etat, ici, à la Région Wallonne qu’il incombe de créer le cadre pour corriger ce déséquilibre.
C’est donc un premier pas vers plus de mixité que je souhaite généraliser dans d’autres domaines. »

Information du Cabinet de Madame Eliane Tillieux
Ministre de la Santé, de l’Egalité des Chances et de
l’action sociale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*