Prends ma place pour une journée avec 18,50$

Sylvie Tardif, coordinatrice de Comsep et l’animateur de la soirée, Françis Dubé de Radio Canada. // Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Prends ma place avec 18.50$. C’est le défi que lance le Centre d’organisation mauricien de services et d’éducation populaire (Comsep) à la population de Trois-Rivières (Québec) cette semaine, du mardi 6 juin au vendredi 9 juin 2017. Mais comment ? C’est avec cette somme que des élus de la ville, mais aussi des avocats, des gens de radio, des sociétés, des banques. Bref des Trifluviens doivent préparer deux repas et un dessert. Mais pourquoi ? L’idée du Centre est de sensibiliser, de plonger toutes les équipes de six personnes dans la vie des gens plus démuni.

Magasinage pour l’équipe des conseillers municipaux de Trois-Rivières.//Eric de Wallens(c)ww.objectifmag.be

A 17h00, Sylvie Tardif, Coordinatrice du centre lance le chrono, d’ici 20h00 les équipes du jour ont du pain sur la planche. Après le mot de bienvenue et la lecture des consignes, il est temps d’aller faire l’épicerie dans la grande surface proche du centre. Mais pas en voiture, ce serait trop facile. C’est à pied qu’ils feront le chemin. Comme je le disais, ils sont plongés dans un monde qu’ils ne connaissent pas nécessairement. Celui des personnes vivant dans la pauvreté, donc sans ce moyen de locomotion. Une autre obligation est de respecter un maximum le guide alimentaire Canadien.

L’équipe « La Démarche des premiers quartiers de Trois-Rivières en cuisine. //Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Une difficulté supplémentaire n’a pas été oubliée par Comsep. Celle que rencontre régulièrement cette partie de la population. Savoir lire. Quelques instructions seront données en Chinois et en Espagnol afin d’être au plus près de la réalité.
Les voilà qui déambulent dans les rayons sous les yeux un peu étonnés des clients. Presque aucun ne sera oublié. Mais établir sa liste de course avec cette somme n’est pas chose facile. Une fois à la caisse, certains retourneront échanger un aliment pour un autre afin de ne pas dépasser les 18.50$

Les gagnants du jour, les avocats de Joli-Coeur Lacasse.// Eric de Wallens(c)www.objectifmag.be

Au retour en cuisine, les participants ont 1.30h pour cuisiner. Pas de temps à perdre, même si tout se passe dans une agréable ambiance. Il y a du boulot à abattre, il faut impérativement présenter les plats au jury à 20h00.
En fin de soirée, après un échange d’impressions entre les personnes en situation de pauvreté et les participants, Isabelle Hardy, la chef du jury dévoile le gagnant du jour. Il s’agit de l’équipe d’avocat Joli-Cœur Lacasse que nous retrouverons vendredi soir pour la finale. Ils devront se mesurer aux deux autres équipes gagnantes de mercredi et jeudi.

Photographe et reportage : Eric de Wallens ©

Présence d’Escherichia Coli dans un lot de fromage de chèvre au lait cru.

afsca_flash

Afsca

12 Juillet 2014. Présence d’Escherichia Coli dans un lot de fromage de chèvre au lait cru, livré par livré par la laiterie  H.TRIBALLAT de France avec le numéro d’identification FR 18.194.050 CE. L’AFSCA a été informée via le système d’alerte européen (RASFF : Rapid Alert System for Food and Feed) de la présence de “E. Coli O26 H11” dans du fromage de chèvre au lait cru de la marque “CHAVIGNOL”, livré par la laiterie  H.TRIBALLAT de France avec le numéro d’identification FR 18.194.050 CE.

Numéros de lot FR 18.194.050 CE DDM (A consommer de préférence avant le)
137-07 12/07/14
139-09 14/07/14
141-07 17 et 18/07/14
145-12 20 et 21/07/14
147-12 24 et 25/07/14
151-02 26/07/14
153-10 28/07/14
159-12 03 et 04/08/14
163-04 08/08/14 167-07
11/08/14 169-08 14 et 15/08/14

Toutes les marques commerciales et les unités de vente reprenant le numéro d’indentification FR 18.194.050 CE sont concernées. Les fromages ont été vendus à différentes grandes enseignes ainsi qu’à des petits fromagers CARREFOUR Belgique, DELHAIZE Belgique, FROM UN SA Belgique, ITM België, KAASIMPORT Belgique, CORA SA en REAL SA Belgique. Les différents points de vente ont dèjà été informés de ce rappel auprès des consommateurs et les fromages concernés ont été retirés du marché.

Emballages de deux fois 60 grammes. Nous demandons aux consommateurs ayant acheté les fromages mentionnés ci-dessus de ne plus les consommer et de retourner à leur point de vente où ils pourront être remboursés.  En cas de doute, vous recevrez les informations nécessaires dans votre point de vente. Recommandations et informations pour les consommateurs : La plupart des souches de Escherichia coli font partie de la flore intestinale des humains et des animaux et ne présentent aucun danger. Escherichia coli O26 H11 est une variante qui peut causer de graves intoxications alimentaires. Les symptômes apparaissent la première semaine après avoir mangé ces fromages et peuvent être des infections gastro-intestinales avec une diarrhée sanglante avec ou sans fièvre. Dans les cas les plus graves, de jeunes enfants peuvent souffrir d’’insuffisance rénale. Les personnes ayant consommé ces fromages et présentant des symptômes similaires sont invitées à consulter leur médecin immédiatement en l’informant de la consommation de ce fromage. L’Agence alimentaire tient à rappeler que la consommation de produits à base de lait cru n’est pas recommandée pour les femmes enceintes, les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies qui réduisent les défenses immunitaires.

Belga