LE TROPHEE ANDROSS 2016 DE RETOUR A LANS EN VERCORS1

2016 01 TROPHEE ANDROSS JPPERNAUT2016Vertement critiqué2 par certains, en 2015, mais bien accueilli  par le nouveau Maire de Lans-en-Vercors, Michaël Kraemer, ce célèbre Trophée sera, pour la 27ème fois, de retour les vendredi 22 et samedi 23 janvier 2016, pour la plus grande joie des passionnés et des nombreux spectateurs qui ne manqueront pas d’y venir à pieds, à cheval, en charrettes, en trottinettes, en patins à roulettes et en chevaux à vapeur. Quant à moi, j’y grimperai sur le dos d’un loup, déjà réservé, ayant quatre forêts à traverser.

« Dès ma nomination au poste de Maire de Lans-en-Vercors3, en mai 2014, j’ai décidé de choisir entre deux manifestations » m’a dit le Maire, au mois de juin suivant, « celle de l’Hadra Trance Festival dont la réputation était devenue exécrable du fait du comportement de certains adeptes et aux deux derniers décès, donc indésirable par la population et surtout par les agriculteurs, et le Trophée Andross, très estimé en Europe dont en France ». 

Pour ceux qui ne connaissent pas les lieux, venant de Grenoble, après avoir traversé le village, il faut grimper sur les hauteurs de Lans-en Vercors, à 1.420 m, par une très jolie et impressionnante route enneigée (avec un peu de chance, cette année). Elle l’est encore plus au printemps quand la nature se réveille, et en  automne grâce à la couleur rousse des feuillus. En fait, c’est le cas pour tous les villages du Vercors ou les arbres sont les rois des montagnes.

Le tracé technique de « l’Andross » est de 800m de long et 10m de large ; les épreuves sur glace se déroulent en nocturne, uniquement. Dans l’édito du programme, Max Mamers écrit : « La force du Trophée Andross, c’est le fruit de sa capacité à se renouveler ; en effet la plus grande course sur glace du monde (depuis 1990) a donné naissance à la première course 100 % électrique (depuis 2009) ».

La marraine 2016 est Laury Thilleman, ex Miss France 2011 et journaliste sportive sur Eurosport. Bien entendu, Jean-Pierre Pernaut (pour la 11ème fois) et son fils Olivier seront participants. Ce dernier, en 2015, a été champion de France des circuits FFSA GT.

Henrianne van Zurpele ©  le 6 janvier 2016 pour www.initiatives-vercors.fr et www.objectifmag.be

1)https://fr.wikipedia.org/wiki/Lans-en-Vercors

2) http://www.initiatives-vercors.fr/Tribune-Le-Trophee-Andros-a-t-il

3) http://www.france-voyage.com/villes-villages/lans-en-vercors-13203.htm

Villard-de-Lans, en France, dans le Vercors : un ou des vandales !?

Hans Silvester

Hans Silvester

FOCALES EN VERCORS est une rencontre annuelle de photographes, dans les montagnes du Vercors, dont le thème change chaque année. Elle fermera ses portes ce vendredi 5 juin. Si l’on gardera un très bon souvenir photographique de cette sixième rencontre, l’on n’oubliera certainement pas l’affront fait à Hans Silvester, le parrain 2015 : découper et voler la grande toile où figurait une de ses photos africaines, en plein centre du village.

Hans Silvester

La photo figurant sur la toile volée. Hans Silvester(c)

La retrouvera-t-on ? les voleurs, car un seul ne pouvait agir vite dans la nuit, seront-ils identifiés ? On en doute fortement. Les mobiles de cet acte peuvent être au nombre de quatre : le racisme (il règne ici comme ailleurs), l’agissement ou la commande d’un collectionneur, un pari « sportif » ou tout simplement la crétinerie d’individus sans scrupules. Quelle que soit la réponse, Villard-de-Lans et Focales en Vercors n’en sortiront pas indemnes.

Hans Silvester

Village africain. Hans Silvester(c)

Grand Monsieur de la photographie ethnographique, entre autres, porteur de profondes valeurs humanistes acquises aux cours des ans et de ces reportages, Hans Silvester avait fait l’honneur d’accepter de participer à cette exposition annuelle qui, d’années en années, prend de l’importance dans le domaine du visuel photographique. Né à Lörrach, en Allemagne le 2 octobre 1938, il a pris sa première photographie à 14 ans et n’a cessé de se perfectionner jusqu’à devenir grand reporter et être membre de l’agence Rapho en 1965. Il est l’auteur de nombreux livres contenant de magnifiques photographies prisent au cours de ces voyages en Afrique, mais aussi de chats ou chevaux pour lesquels il semble bien être aussi passionné. Il est titulaire de nombreux prix qui ont couronné son immense travail, dont le « Prix du plus beau livre photo de l’année 2006 » pour « Les peuples de l’Omo ».

Nul doute que l’organisateur, Christophe Sorin et Brigitte, la responsable du lieu, soient profondément désolés de cet acte inqualifiable.

 

Henrianne van Zurpele © – pour www.objectifmag.be –Le 2 juin 2015.

Crédits photographiques : Hans Silvester.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hans_Silvester