Les F-16 Belges partent surveiller l’espace aérien Balte

F-16 Belge. // Eric de Wallens (c) www.objectifmag.be

F-16 Belge. // Eric de Wallens (c) www.objectifmag.be

Un détachement de quatre F-16 belges participe dès ce mardi 5 janvier à la 40e rotation de la mission de l’OTAN Baltic Air Policing (BAP). C’est la cinquième fois depuis 2004 que des avions de la composante Air belge survolent les pays baltes pour empêcher des vols non autorisés dans l’espace aérien de l’OTAN. Nos avions et leurs équipages seront prêts à décoller à toute heure, sept jours sur sept.

Quatre F-16 belges, deux de Kleine-Brogel et deux de Florennes, et une cinquantaine de militaires partent ce mardi 5 janvier pour Ämari, en Estonie, où ils seront basés. Le contingent belge se compose essentiellement de pilotes, de techniciens et de personnel en charge du soutien logistique.

Notre détachement relève une unité allemande. La mission sera reprise par les Belges lors d’une courte cérémonie officielle le 7 janvier. Des représentants des Etats membres impliqués dans cette mission participeront à cet événement.

En 2004, notre pays était le tout premier Etat membre de l’OTAN à mettre à disposition un contingent dans le cadre de la mission de l’OTAN Baltic Air Policing. Outre la Belgique, 15 autres Etats membres participent à tour de rôle à la surveillance de l’espace aérien des pays baltes. De janvier à août 2015, notre pays avait envoyé un détachement de quatre avions de chasse dans le cadre de cette mission. Ils opéraient depuis la base aérienne de Malbork, en Pologne.

Source : Service de Presse de la Défense
Photo: Eric de Wallens (c)

Quatre F-16 Belges en Pologne

F-16 Belge. Photographe: Eric de Wallens(c)

F-16 Belge. Photographe: Eric de Wallens(c)

Quatre F-16 Belges surveillent l’espace aérien et s’entraînent en Pologne.
Le détachement F-16 qui a été envoyé récemment vers la base militaire de Malbork en Pologne, est entièrement opérationnel depuis hier. A la demande de l’OTAN, notre pays a déployé quatre F-16 et une cinquantaine de militaires sur la base aérienne polonaise de Malbork dans le cadre de la “Enhanced Air Policing Mission” (EAPM). Jusque fin août, ils renforcent ainsi le dispositif de sécurité aérien à la frontière nord-est du territoire OTAN. Les Belges succèdent aux Néerlandais dans la réalisation de cette mission de sécurisation aérienne, initiée en avril 2014 suite à la crise ukrainienne.

Les F-16 belges sont engagés pour des interventions de secours (Quick Reaction Alert – QRA) pour faire face à toute intrusion dans l’espace aérien de l’OTAN : deux F-16 sont, en permanence, prêts à décoller dans des délais très courts.
Cette mission est alternée par des périodes d’entraînement non armé d’envergure avec la force aérienne polonaise.

Service de presse de la défense.
Photographe: Eric de Wallens(c)