Tf1 à Liège

PROVINCE DE LIEGECes 28 et 29 octobre, peut-être avez-vous aperçu en ville deux journalistes munies d’une caméra aux couleurs de la célèbre chaîne privée française. Il s’agissait, ni plus ni moins, d’une équipe du journal télévisé de Claire Chazal venue en terre liégeoise dresser un portrait des lieux et de leurs habitants. Face à l’honneur qui nous est fait et l’immense notoriété du média, Bouli Lanners lui-même accepta d’y jouer les ambassadeurs.

La Fédération du Tourisme de la Province de Liège a été sollicitée par la chaîne française quelques jours à peine avant le début du tournage. Les thèmes suggérés par Laetitia Pongi, réalisatrice et caméraman à Paris, étaient : le quartier d’Outremeuse, la Gare des Guillemins, les marionnettes, la vie nocturne et le Cœur Historique. Comme vous pourrez le découvrir via ces quelques exemples http://videos.tf1.fr/jt-we/zoom-sur/, le principe de ces zooms est de présenter une région au travers de témoignages « vrais », c’est-à-dire livrés par des gens du pays tout en veillant à ce que le sujet ne fasse pas catalogue. Après avoir écumé une grande partie de la France, la série de reportages s’intéresse désormais à ses voisins : la Belgique mais aussi l’Italie (Rome) ou le Grand-Duché de Luxembourg.

En posant la caméra chez nous, la volonté était d’offrir une description de Liège en équilibre entre un riche passé chargé d’histoire(s) et un présent résolument plus moderne, symbolisé notamment par une gare d’exception.
Au niveau des intervenants, Monsieur Eugène Galler, Président des Amis du Trianon s’est épanché sur « son » quartier d’Outremeuse, au restaurant Le Labo 4 d’abord puis au comptoir du célèbre Randaxhe ; Fabrice Muller, guide touristique et Collaborateur au Trésor de la Cathédrale de Liège notamment, a éclairé nos amis français sur les péripéties historiques de la Cité Ardente ; Denis Fauconnier a présenté son « Théâtre à Denis » et enfin, le comédien-réalisateur Bouli Lanners a gentiment accepté d’ouvrir son cœur du haut des Coteaux de la Citadelle sur la raison qui fait qu’il ne parvient pas à vivre ailleurs qu’à Liège : les gens.
Afin de symboliser la modernité grandissante de la ville, la gare des Guillemins a, bien entendu, été mis en exergue en même temps que le nouveau théâtre Émulation, Place du XX Août ; l’Opéra Royal de Wallonie ou encore le restaurant Le Notger, rue Tête de Bœuf.

Les deux heures de rushes, une fois montés, offriront cinq longues minutes purement liégeoises au très large public francophone qui suit le JT de l’icône cathodique. Une vitrine exceptionnelle donc pour notre tourisme. A apprécier dès ce dimanche 10 novembre en fin de Journal Télévisé, vers 13h30, sur TF1.

 

Office du Tourisme de la Province de Liège

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*